- L'intelligence émotionnelle de Peter Salovey (1990) En 1990, Peter SALOVEY et son collègue John MAYER (Université de Yale) énoncent pour la première fois, le concept d’intelligence émotionnelle dans divers articles. Le concept de l’intelligence émotionnelle a été inventé en 1990 par Salovey et Mayer. Cette capacité a été reconnue, dans de nombreuses disciplines, comme une habileté cruciale pour réussir sur différents plans. Pour conclure, Mayer et Salovey définissent l’intelligence émotionnelle comme la capacité de l’individu à percevoir les émotions. Ce sont à l’époque des chercheurs universitaires et ils publient ensemble un article « Emotional intelligence » dans la revue « Imagination, Cognition and Personality ». Il s’en est inspiré et après quelques années de recherche, a écrit “l’intelligence émotionnelle” en 1995. Test d'évaluation personnelle de l'intelligence émotionnelle, publié par le psychologue australien Nicolas S. Schutte en 1998, évalue l'intelligence émotionnelle telle que définie par Peter Salovey et John Mayer (1990) : sur le site Psychomédia ici Les premiers à avoir parlé officiellement d’intelligence émotionnelle sont Peter Salovey (Yale University) et John D. Mayer (University of New Hampshire) en 1990. Il a été popularisé un peu plus tard par un livre de Daniel Goleman. Selon les psychologues Peter Salovey et John Mayer, l'intelligence émotionnelle (EI) réfère à la capacité de reconnaître, comprendre et maîtriser ses propres émotions et à composer avec les émotions des autres personnes. Cette forme d'intelligence suppose que l'on peut raisonner à partir des émotions et produire en conséquence des comportements adéquats. Les définitions de Salovey et Mayer « Une forme d’intelligence sociale qui implique l’aptitude à contrôler ses propres émotions et celles des autres, à discriminer entre elles et à utiliser cette information pour guider à la fois sa pensée et son action » (Salovey & Mayer, 1990). « l’habileté à percevoir et Ils évoquent la nécessité de comprendre nos émotions et celles des autres pour être plus efficace dans la vie Le modèle proposé par Goleman a été adapté au contexte de la vie au travail en 1998. En réalité, elle représente la capacité à faire l’intégration des émotions pour faciliter la pensée, maîtriser et comprendre ses émotions afin de favoriser son épanouissement. Différents modèles d'IE sont apparus au fil du temps, certains plus fiables scientifiquement que d'autres. Intelligence émotionnelle Les psychologues Peter Salovey et John Mayer (1990) ont défini l'intelligence émotionnelle comme étant constituée de trois types de capacités : la perception et l'appréciation des émotions chez soi et chez les autres (incluant l'empathie) ainsi que leur expression ; Selon Salovey et Mayer, l’intelligence émotionnelle est une forme d’intelligence qui suppose la capacité à contrôler ses sentiments et émotions et ceux des autres, à faire la distinction entre eux et à utiliser cette information pour orienter ses pensées et ses gestes. Dans les années 1960, le terme IE a été utilisé d’ailleurs en psychiatrie et en critique littéraire (Mayer, Salovey et Caruso, 2004). Daniel Goleman, psychologue et journaliste scientifique, a découvert les travaux de Salovey et Mayer en 1990. Le modèle à quatre branches peut être mesuré à l’aide du test d’intelligence émotionnelle Mayer-Salovey-Caruso (MSCEIT). Recherche sur les caractéristiques de l’égaliseur. L'intelligence émotionnelle (IE) est une forme d'intelligence que des centaines de chercheurs à travers le monde étudient depuis presque trente ans.

Cours De Danse Paris 11, Baignoire Haut De Gamme, Loc Annonce 93, Sherlock Holmes Mort, Centre équestre Vitrac 63, Exemple De Récit D'aventure 4ème, Météo Marine Douala, Générique Cash Investigation, Compteur Dette Du Canada 2020, Jablines Ouverture 2020, Equivalence Taille Pneu Moto Pouce/cm,