� la Basilique Saint-Denis. Il couronna Henri III et son �pouse Agn�s empereur et imp�ratrice � no�l 1046, le m�me jour o� il fut intronis� pape. Homme r�solu, de grand talent et exp�rience. pour n�gocier la paix avec l'empereur Justinien 1er (527-565). Gr�goire X le nomma archev�que de Lyon; puis cardinal �v�que d'Ostie. Et ne fut pas n�potiste � une �poque o� le n�potisme s'�talait de fa�on effr�n�. Expulsa l'agitateur Arnaud de Brescia; qui fut ex�cut� plus tard (1155). Tagliacozzo (23 ao�t 1268), fait prisonnier, jug� et d�capit�. En dehors de cela, on peut dire de lui ce qu'on a dit de son pr�d�cesseur. D�j� pape, il eut � faire face � la d�sob�issance de l'�v�que de Ravenne, F�lix, nouvellement �lu. consid�rer nulles les ordinations faites par ce pape, estimant ainsi garder ses chances � sa propre �lection Destin� � une carri�re commerciale, il entra dans les Ordres Dans ces temps troubl�s, sa candidature eut l'avantage d'�tre agr��e aussi bien par la Curie que par Jean Romain. Le pape mourut peu apr�s, le 11 janvier 705. il fut d��u. L'aristocratie f�odale fut r�install�e � des postes privil�gi�s. d'Italie qui voulait � tout prix un pape pro-goth, vu qu'une invasion militaire venue de l'Orient mena�ait son propre tr�ne. neveu de Paul III. affirmait-il. Une fois l'empereur rentr� en Allemagne, Crescentius II n'h�sita � expulser Gr�goire de Rome, Il �tait cardinal diacre de Saint-Ange. Il s'effor�a d'amener les autres �glises � la pratique romaine de la c�l�bration de la f�te de P�ques. ", Romain de naissance. � l'�gard du cardinal Rampolla, ex-secr�taire de L�on XIII, qui apparaissait comme favori. �galement, bien que Victor ait tu d�lib�r�ment son nom. "Pour le rachat de son �me", il l�gua � l'�glise de Saint-Florido 52 volumes, dont deux d'Ab�lard. Ses cardinaux, h�rit�s pour la plupart de Sixte IV, �taient de grands seigneurs mondains. A la mort d'Innocent II, il fut �lu � l'unanimit�. Noble romain, li� � la puissante famille des Crescentii Il intervint cependant en Gaule afin que les nobles reconnaissent comme roi Louis IV (936-954), fils de En 1548, Paul III le chargea de r�organiser la Biblioth�que vaticane. Photographies positives. Il fut exil� par l'empereur Maxence (306-312) presque aussit�t apr�s son �lection en Sicile o� il mourut. Il fit le n�cessaire pourque les prisonniers de guerre allemands qui se pr�paraient au sacerdoce puissent suivre incorporait 23 d�crets du concile de B�le qui restreignaient de fa�on significative l'autorit� papale. (doctrine qui concerne la question de l'origine de l'�me humaine). Il fit des �tudes � Sienne puis � Rome. Il y re�ut une s�pulture provisoire, attendant que son successeur fut �lu. appos�e � l'entr�e de ce temple. au grand schisme d'Occident, en abdiquant si n�cessaire. Le pape le fit g�n�ral de son issu d'une famille noble d'Ombrie. Pr�sida le 3e Concile de Latran (1179), 11� oecum�nique pour l'�glise catholique, qui mit fin au schisme Les gibelins, parti des Hohenstaufen, trouv�rent moyen de faire �lire Manfred (1232-1266), P�re de plusieurs enfants enfants, il aimait tout sp�cialement ceux que lui avaient donn�s la noble (814-880), Louis le Germanique (+876), P�pin (+838) et Lothaire I (840-855). Celui-ci se dit pr�t � abdiquer � condition qu'on lui permette de convoquer de nouveau ce Concile; en tant que pape, Lui m�me fut nomm� cardinal �v�que de Porto et l�gat pour la marche d'Ancona; mais d�clar� in�ligible. Il est v�n�r� par l'�glise comme saint. Il �tait archipr�tre de St-Jean-Porte-Latine Il r�organisa l'universit� de Rome avec la cr�ation des facult�s de m�decine, de philosophie, de logique et de rh�torique, Les commentaires proviennent de différentes sources. D�but 1027, il couronna empereur Conrad II d'Allemagne (1024-1039) � Saint-Pierre en pr�sence des rois Les juifs furent de nouveau enferm�s dans des ghettos. L�on VI (886-912). le pape G�lase II jusqu'� Cluny. Ubald Alucingoli; n� � Lucques (Lucchese). Ihm wurde lange Zeit eine zentrale Rolle bei der Entstehung von Emotionen zugesprochen.. 2 Hintergrund. Son �pitaphe � Saint-Pierre le salue comme '. Le pape commen�a par ne pas r�agir � la Constitution civile du clerg� (12 juillet 1790). o� il se lia d'amiti� avec Philippe II (1556-1598), lequel p�sera ensuite en faveur de son �lection. A la mort de B�ranger I, le pape essaya de nouer d'autres alliances, lesquelles alarm�rent la "senatrix" Le choix tomba sur le patriarche de J�rusalem, (Italie) le 3 octobre 1705, fils d'un m�decin du village. ajout�s unilat�ralement par Napol�on le 6 avril 1802. Il canonisa un nombre inaccoutum� de personnes, entre autres Cajetan, fondateur des th�atins; le j�suite Il y fut ordonn� pr�tre, sacr� �v�que et intronis� pape les 9-10 mars 1118. �v�que de Mantoue. Concile o� prit part saint Bonaventure (1221-1274) en tant que th�ologien, En attendant, ceux-ci prirent Ravenne en 751 et mirent Il n'avait que vingt ans � son �lection. il fit reconna�tre et couronna comme empereur (881) Louis le Gros (839-888). N� � Tivoli. (1330-1384). Sa vie nous est connue surtout gr�ce � son �pre censeur, l'anti-pape Hippolyte. Sa f�te est fix�e au 7 mai. Il fit chanter un, Felice Peretti, n� � Grottammare, pr�s d'Anc�ne (Italie), le 13 d�cembre 1520, monophysite Th�odora. Son r�gne conna�t la fin de l'�re imp�riale carolingienne. Re�u docteur en th�ologie en 1731, il enseigna pendant plusieurs ann�es sanglants �taient monnaie courant. Il inaugura ainsi les 70 ans de ce qu'on a appel� la "captivit� babylonienne" de la papaut�. Romain, fils de la "patricia et senatrix" Marozia (+ apr�s 932), Le pape, pour sa part, a d� faire des concessions. que tous les papes pr�c�dents jusqu'� Soter avaient �t� indulgents envers la 'pratique quarto-d�cimane', H�rita les interminables querelles provoqu�es par la possession politique de Sicile. fils d'un petit propri�taire terrien. Cletus I (79(? Exempta d'imp�ts le quartier anglais de Rome pour amiti� avec Alfred le Grand, roi d'Angleterre (849-899). Les territoires pontificaux furent pill�s sans merci par les troupes de A nouveau est adopt� l'ordre de pr�s�ance des grands patriarcats d'apr�s celui qui existait Tr�s appr�ci� par Pie VII qui le voyait bien lui succ�der sur le Si�ge Apostolique; il fut nomm� cardinal Ces successives condamnations contribu�rent � accentuer la s�paration de au Latran �glises d'Orient et d'Occident. Le pape r�sista � l'empereur Justinien II (685-695 - 705-711) qui voulait lui faire ratifier les d�cisions Il les prit sous sa protection quand ils se r�fugi�rent � Rome. famille d�poss�d�e jadis par les Crescentii. Court et triste pontificat dont on retient (19 d�cembre 1223) et plus tard celles des carmes (30 janvier 1226). Comme plusieurs papes de son �poque, Conon avait �t� �lev� en Sicile, o� r�gnait la culture grecque. Il en vint bient�t � appr�cier � leur juste valeur les bonnes relations avec les nouvelles puissances europ�ennes. ma�tresse toute-puissante de Rome. Le pape fut ami aussi de Paulin de Nole (+431) qui avait essuy� des rebuffades de son pr�d�cesseur. Crescentii, entra � Rome. Un synode r�uni � Rome demanda au pape d'amender sa vie. Il couronna empereur en f�vrier 901 le petit-fils de Louis II (855-975), Louis III, le pr�f�rant C�lestin II d�missionna. Le roi tint fermement la, Giovanni Battista Cibo, n� � G�nes (Italie), fils d'un s�nateur romain. Le 10 mars 1045, le pape Beno�t put regagner Rome. Il est v�n�r� par l'�glise comme saint. H�sita quatre ou cinq mois avant d'accepter la charge pontificale. � la Curie romaine. Lambert Scannabecchi; n� � Fiagnano (Imola); de famille modeste. Il �tait �v�que de Sutri, pr�s de de Viterbe. Compta avec le conseil de Pierre Damien (1007-1072), de l'abb� Hugues de Cluny (+1109), de l'�v�que Il proclama la 2e Croisade, et chargea Bernard de Clairvaux de la pr�cher. Sous Paul III, il montra ses capacit�s administratives. Ceci, contrevenant au d�cret du pape Symmaque (1er mars 499) qui interdisait de conclure des conventions du vivant Lorsque le Concile prit fin, Gr�goire X le prit avec lui � son retour en Italie. le sinistre proc�s fait � son pr�d�cesseur Formose. Ce pape fut un homme de conciliation et de paix. Il fut canonis� par Cl�ment V en 1313, sous la pression de Philippe IV le Bel, roi de France (1285-1314), La m�me ann�e, le pape canonisa Bernardin de Sienne (1380-1444), franciscain r�formateur. Comme apocrisiaire (nonce) � Constantinople sous Gr�goire 1er et, ensuite, comme pape, il entretint de Julien de M�dicis et cousin de L�on X. Etienne Aubert, Fran�ais, n� � Monts pr�s de Pompadour (Limousin). et, ensuite, avec son successeur H�raclius (510-641). Liste des Papes de Rome et d'Avignon. F�te, le 26 d�cembre. B�n�dictin. Apr�s des �tudes � Anc�ne, puis chez les j�suites � Rome, il entra de bonne heure au service de la Curie. des chevaliers du Temple, lesquelles furent ensuite approuv�es par Honorius (1128). Il d�dia ses. �lu avec l'appui des 'r�formateurs' qui ne voulaient pas un pape dont l'�lection fut purement politique. � faire co�ncider la f�te de P�ques avec la c�l�bration pascale des Juifs (le 14 Nissan). Il est v�n�r� par l'�glise comme saint. Mais lorsqu'il refusa cette m�me ann�e de se prononcer dans la guerre visant � expulser l'Autriche de l'Italie Il s'occupa aussi des missions catholiques en Inde, en Extr�me-Orient et dans les Am�riques. Z�phirin, successeur de Victor, le rappela et fit de lui son principal diacre et son conseiller. toute la vie religieuse, civile et politique de l'�poque. Serge s'av�ra un pape capable et �nergique. Son �lection avait suscit� une opposition consid�rable � Rome, et le pape dut faire appel � Ladislas roi de Naples, En 585, cependant, Smaragde, exarque (vice-roi) imp�rial � Ravenne, n�gocia un armistice avec les Lombards Grüß Gott hier auf uns Clos des papes 2003 - Der TOP-Favorit unserer Tester. remarqua son extraordinaire talent litt�raire et le couronna po�te laur�at. Ce concordat mit fin � une longue lutte entre l'�glise et l'empire. Apr�s la mort de celui-ci, le pape couronna en 878 Louis le B�gue (846-879). Mal lui prit. Le 31 janvier 993, le pape canonisa dans une c�r�monie solennelle Ulrich, ancien �v�que d'Augsbourg (923-973). Marcello Cervini, n� � Montepulciano, pr�s de Sienne (Italie); Saint Colomban (543-615), ap�tre d'Irlande, lui �crivit au sujet des c�l�bres Les dioc�ses 'en froid' avec Rome apr�s le r�gne de P�lage, reprennent la communion � l'ob�dience romaine, selon le mod�le de l'Angleterre. B�n�dictin; cardinal et abb� de l'Abbaye du Mont-Cassin. Le th�me du 'monophysisme', condamn� par le concile de Chalc�doine (451), va d�border alors sur le plan politique. Jean V et Constantin. Il entra dans les ordres, et � la faveur du cardinal Calandrini, il fut nomm� �v�que de Savone, puis de Molfreta; mis en question par l'�glise d'Orient. Innocent fut enfin reconnu pape gr�ce � l'influence d'Aimeric qui gagna � sa cause Longue vacance du si�ge apostolique apr�s sa mort. Mais r�sista � introduire le '. Dans sa lutte contre le p�lagianisme, Boniface se montra un ardent d�fenseur de l'orthodoxie. Il fut �lu au cours du premier conclave tenu � Rome depuis 1303. Noble romain. L�gat papal en Allemagne; puis � Paris. Cardinal en 1840. Il y envoya un abb� appel� Martin pour racheter les chr�tiens qui avaient �t� faits esclaves par les envahisseurs avares A savoir, qu'� cette �poque troubl�e, Th�ophylacte (+920), consul et s�nateur, directeur financier paix et d'unit� dans l'empire. Le pape eut � souffrir de cette invasion. � son �poque mais r�habilit� au 4e Concile de Latran (1215). Sa renomm� d'asc�te se r�pandit au-del� des Abruzzes; son nom �tait bien connu � la Curie et � la cour de Naples. Pape asc�te et volontaire, il ne pouvait �tre question pour lui de reprendre le Concile de Trente, � renflouer le tr�sor pontifical laiss� vide par Gr�goire XIII, devenant un des plus riches princes d'Europe. Mais retourna bient�t � Florence. Il fut ordonn� pr�tre en 1634; et nomm� �v�que de Nardo (Pouilles) en 1635. Franciscain aust�re; bon pr�dicateur. Martin �tait surtout r�solu � r�tablire l'autorit� papale. fils du comte Hugues de Lavagna. et condamna la D�claration des droits de l'homme de 1879. Raison pour laquelle il demanda, et obtint de l'empereur Constantin IV (668-685) que dans les �lections pontificales � venir Atteint d'�pilepsie dans sa jeunesse. Il s'agit probablement de celui auquel fait r�f�rence Ph IV,3. Le pape fit la paix avec Guillaume de Sicile, le reconnaissant roi, ce qui revenait � consolider sa propre position pr�caire. Il fut cr�� cardinal �v�que d'Ostie par Gr�goire VII. Henri V (1106-1125), descendu � Rome, nomma un anti-pape, Gr�goire VIII. de l'Am�rique Latine. L'ensemble de l'�glise �tait d�concert�e. Apr�s la mort de sa femme, entra dans les ordres et se fit pr�tre. Une fois sacr�, Silv�re se trouva pris dans un r�seau fatal d'intrigues. Il agit principalement en prince italien et en M�dicis. Testberichte über Clos des papes 2003. Gr�ce � Charlemagne qui �pousa (et r�pudia plus tard) la fille de Didier, la pression lombarde sur Rome cessa provisoirement. d'h�r�sie hussite. "Clet" est une abr�viation d'Anaclet, ou plut�t Anencletos, ce qui 100 lieues � l'ouest des �les A�ores pour d�limiter les zones d'exploration du Nouveau Monde (bulle. Confesseur (580-662), tous deux martyrs sous l'empereur Constance II (641-668). Il avait fait ses �tudes � Paris. roi de romains en juin-juillet 1376, sans consulter le pape. Puis l�gat en Pologne. Il prenait plaisir � la compagnie des �rudits et des humanistes. On ne sait pas comment Victor r�agit. eccl�siastique Cesare Baronius (1538-1607). n'y eut qu'un pontife � Rome. Autoritaire, il discutait rarement des affaires avec les cardinaux. Cl�ment commen�a par traduire en justice le cardinal Nicol� Coscia, mauvais g�nie de Beno�t XIII, lequel fut pr�s de Limoges. Cardinal pr�tre, il fut �lu pape � l'unanimit� � P�rouse, o� Innocent III venait de mourir. Expert en droit canonique au Concile de Trente, il eut un r�le actif dans la r�daction des d�crets. Le 6 mai a �t� r�serv� jusqu'� pr�sent pour la c�r�monie de prestation de serment des nouvelles recrues suisses. Protecteur des arts, il employa des artistes remarquables Il cr�a ainsi le Saint Empire Romain et jeta les bases du Moyen �ge. Il aligna la pratique eccl�siastique en mati�re de legs sur le droit civil. reconna�tre; et il excommunia Photius au cours d'un synode tenu (863). Les "annates de Boniface" devinrent une expression proverbiale. Et, contrairement � la position de son p�re, il s'allia avec le saxon Otton pour r�tablir l'empire romain, Il �tendit le devoir des ". Il choisit un nom qui indiquait une politique d'apaisement. Le 12 mars 1622, au cours d'une somptueuse c�r�monie, il canonisa plusieurs h�ros de la Contre-Reforme catholique: Pendant son r�gne, Ravenne renon�a au titre d'�glise autoc�phale accord� par l'empereur Constance II (641-668). Rome �tait toujours d�chir�e par les luttes intestines entre partisans et ennemis du d�funt pape Formose. De la famille d'Otton III (996-1002). (881-888) mort sans h�ritier m�le l�gitime. Premier pape latin, n� en Afrique. Digne, mais mondain, il ne se montra pas � la hauteur des grands d�fis de son �poque. La c�r�monie de son couronnement avait d�j� d� �tre �court�e � cause de son Lui qui avait contest� jadis l'autorit� du pape Jean XV, se fit � pr�sent champion des droits pontificaux. de l'infaillibilit� pontificale, comme au Concile Vatican 1er. Ses restes furent d'abord enterr�s � Ferentino; puis � Santa Maria di Colmaggio, o� il avait �t� couronn� pape. La suj�tion du saint-si�ge � l'empire se rel�cha suite � ces conflits dynastiques. Sa mani�re de soulager la famine contraste avec celle de son pr�d�cesseur qui avait distribu� � Castel Sant-Angelo. Lorsque Rampolla devint secr�taire d'�tat et cardinal en 1887, Della Chiesa fut promu sous-secr�taire d'�tat. De famille modeste. Fait �v�que de Cerveteri par le pape Formose, il �tait d'accord plus tard pour Malade, le pape se retira � l'Abbaye de Cluny; o� il est mort; et enterr�. d'excellentes relations avec l'empereur Phokas (602-610). Le synode condamna la forme d'�lection de Gr�goire. cet insigne �tait conf�r� � un �v�que hors Italie. Crescentius fit �lire un anti-pape qui prit le nom de Jean XVI. par la R�forme luth�rienne. L'�glise de Rome fut organis�e en sept circonscriptions pr�sid�es par un diacre. Candidat s�rieux dans les conclaves pr�c�dents, son �lection ne fut une surprise. Cette ville fut choisi pour exclure toute pression angevine en Italie. Combattit la simonie, une vraie plaie � l'�poque. � Aachen (Aix-la-Chapelle). Il fut �v�que de Siponto, puis de Pavie. En 1001, Sylvestre envoya � Etienne I, roi d'Hongrie, la c�l�bre couronne royale, laquelle, presque un mill�naire plus qui fut difficilement accept� par la Curie, mais n'en resta pas moins en vigueur jusqu'� la R�volution: To see this page as it is meant to appear, please enable your Javascript! Romain. Lorsqu'il est mort, son pr�d�cesseur �tait toujours vivant, enferm� � Castel Sant-Angelo. est parti � Rome, en est devenu le premier �v�que et est mort en martyr crucifi� la t�te en bas par �humilit� contre les Turcs qui mena�aient Constantinople. et le s�nat et d�signa pour lui succ�der son archidiacre Boniface, � qui il remit m�me son pallium. mais celui-ci refusa. Giacinto Bobo �tait l'un des deux cardinaux � �tre "incorruptibles" aux yeux de Thomas Becket (1118-1170). pape capable de rem�dier � la division entre Paris et Rome. Avanc� en �ge, petit et fr�le, il �tait dou� d'une grande �nergie. comme le rapporte son �pitaphe. A la mort du pape Agapet, Vigile regagna Rome, Il accorda son pardon � Guillaume de Nogaret (1260-1313) qui avait os� mettre la main sur le pape d�funt. Il fut fait prisonnier neuf mois, mais trait� avec respect. jeta l'anath�me sur les ', Romain; riche et noble de naissance. Il choisit de se nommer Martin, en hommage � Saint Martin de Tours, patron de son pays. A ce moment-l�, en effet, �tait toujours en vigueur le Canon 12 de Nic�e qui interdisait le transfert des �v�ques d'un Revenu d'exile apr�s la chute de Justinien, F�lix fit la paix avec le pape. Lorsque l'empereur fut assassin� en Sicile, Vitalien soutint loyalement la candidature de son fils Apr�s des �tudes juridiques � Paris, il devint. Apr�s l'assassinat de son p�re, il fut �lev� par son oncle Laurent le Magnifique. Il mit �galement sur pied une commission (1569) pour la r�vision de la Vulgate. et en cr�ant une r�gle pour les ann�es bissextiles (tous les quatre ans). que r�solu dans la poursuite de ses objectifs. Administrateur efficace. Il fut appr�ci� par sa g�n�rosit�. Le Pape François. (685-695 - 705-711) pour r�gler des questions concernant l'appel� concile, Syrien. Il a d� faire face � la "commune populaire" qui contr�lait Rome. Revenu � Constantinople en 551, il s'engagea dans les controverses en cours aupr�s de son ma�tre le pape Vigile Ce pape est connu aussi par sa grande d�votion pour la Vierge Marie. Justinien, � instances de l'�v�que o� le pape �tait exil�, le fit revenir � Rome. Le s�jour du pape en Italie fut lourd de d�sillusions. Apr�s des �tudes de droit � P�rouse et � Padoue, il occupa � la Curie des charges de plus en plus importantes. Apr�s des �tudes de droit � Rome et � Naples, re�u docteur fut mis en prison. A la mort de Pie III, avec le secours de g�n�reuses promesses et d'abondants pots-de-vin, il fut �lu pape � avec le si�ge apostolique. Jean Sicco, romain. Le pape, pour sa part, n'accorda la pourpre � aucun des candidats propos�s par l'empereur. "Pape de fer", comme on l'appelait, il fit ex�cuter publiquement milliers de brigands Visiteur apostolique en Pologne en 1919. Sicilien. Toutes ses d�clarations, et surtout ses sermons, respirent sa conviction Ainsi Ravenne, en d�licatesse depuis longtemps avec Rome, envoya son nouvel �v�que se faire sacrer par Serge � Rome. Sixte se mit aussit�t en devoir de r�tablir l'ordre dans les �tats pontificaux laiss�s en proie � que l'autorit� supr�me dans l'�glise avait �t� transmise, � partir de Saint Pierre, � chaque �v�que de Rome. V�n�r� par l'�glise comme saint. occidental � s'unir aux Orientaux pour anath�matiser Athanase d'Alexandrie (+373) qui restait fid�le au symbole de Nic�e. G�n�reux. L�gat papal en Angleterre, en Espagne et en Fladres. Avec la bulle. A cette nouvelle, Crescentius pr�f�ra inviter le pape � regagner Rome, o� il mourut bient�t. Il excella en th�ologie et en droit canonique � Paris, puis � Bologne. La mort du pape et du dictateur Crescentius au cours de la m�me semaine (12 - 18 mai 1012) fait penser qu'ils Il commen�a par renforcer les effectifs r�duits du Sacr� Coll�ge en nommant 14 cardinaux, dont 6 Fran�ais L�on IX l'appela � Rome et fit de lui l'un de ses proches collaborateurs. Il enrichit la Biblioth�que Vaticane. Charles Borrom�e (1538-1584). Sauter à la navigation Sauter à la recherche. En octobre 1622, le pape �leva Paris au rang de si�ge m�tropolitain et fit Richelieu cardinal (1585-1642). Il entretint une correspondance avec saint C�saire d'Arles (502-541) au sujet de la pr�paration des candidats au sacerdoce. Mais Th�odoric se contenta de le garder � Ravenne, � sa disposition. Prince raffin� de la Renaissance, L�on �tait un politicien sans scrupules, d'un n�potisme inv�t�r�. D'apr�s le chroniqueur Flodoard (+966), Jean XI se limita alors � "administres des sacrements" jusqu'� sa pr�coce Il ne nomma m�me pas des cardinaux. Mais il ne craignait pas de visiter les pauvres et les prisonniers. pays o� le philosophe est mort. fin � l'exarchat byzantin en Italie du nord. Le 5 mars 1616, il censura Galil�e coupable d'enseigner la th�orie copernicienne du syst�me solaire. d'obtenir la conversion du roi et de ses sujets � la foi chr�tiennes. Et essaya de r�parer, en vain, les dommages faits � la mission de saint M�thode en Moravie. Martin V le nomma gouverneur de la marche d'Anc�ne et de Bologne. r�concili�es depuis peu avec la papaut�. Il fut sacr� � son retour � Rome, le 29 septembre 440. � une �poque o� Rome elle-m�me ne c�l�brait pas la f�te de P�ques. le nom de 'Silvestre II' en souvenir de Silvestre I (314-335) mod�le traditionnel d'association entre pape et empereur. Il est mort lorsqu'il s'appr�tait � excommunier un groupe de clercs qui intriguait contre lui � la cour de Ravenne. Il n'�tait en charge de ses fonctions que depuis 30 jours, qu'une r�volte de palais �clata et L�on C'est � cette �poque que remonte son roman tr�s lu, Pietro Barbo, n� � Venise (Italie). Menac� par la Sarrasins qui �taient d�j� en Sicile, le pape fit b�tir une forteresse en Ostie, port de Rome. personnalit�s dirigeantes de cette ville et se familiarisa avec la doctrine du 'monoth�lisme' alors pr�valente. au Concile de Constance, d'apr�s lequelle le "concile g�n�ral est au-dessus du pape". nomination d'un �v�que monophysite pour le si�ge d'Antioche. regagnait son si�ge en revenant de son exile. � pers�cuter les ariens dans ses domaines, parmi eux de tr�s nombreux Goths. Cr�� cardinal en 1681 par Innocent XI. Devenu pape, il fit �chouer l'id�e d'un concile Romain. Ensuite, comme le projet fut mis en �chec par un soul�vement contre les Fran�ais en Sicile (les c�l�bres. Fils d'un comte alsacien, apparent� � la famille imp�riale, son nom �tait Bruno. Il obtient de l'empereur Valentinien III (425-455) un rescrit reconnaissant sa juridiction Saint Cyprien �v�que de Carthage, son contemporain, parle de lui avec profond respect. (juillet 1933). En attendant, les troupes de B�lisaire, g�n�ral de l'empereur Justinien 1er (527-565) mettaient en d�route seul membre de cette puissante famille romaine � avoir acc�d� au pontificat. Photius est � nouveau excommuni�. La part prise par Zacharie dans l'av�nement de P�pin comme roi des Francs devait s'av�rer tr�s importante Et qu'il est mort probablement de saturnisme. Gr�goire fut t�moin impuissant de la dislocation de l'empire carolingien avec la r�volte des trois fils de Louis le Pieux Il fr�quenta l'�cole du village; puis, les deux seminaires de Bergame. de voir l'unit� de l'�glise r�tablie. Et le nomma plus tard archev�que de Braga et cardinal de Tusculum. En juin 1497, il fut bris� par l'assassinat de Jean, fils a�n� de Vannoza; les soup�ons tombaient sur C�sar. Etienne, victime des intrigues qu'il ne comprenait pas, fit �chouer la mission de saint M�thode (+885), Il renfor�a Castel Sant-Angelo et l'�quipa de canons fondus avec le bronze arrach� au Panth�on. Il fut �lu pape contre l'avis de l'empereur Charles V. Il �tait du nombre des cardinaux qui avaient rompu avec Gr�goire XII, et pr�par� le concile de Pise (1409). Il se fixa comme objectif, suivant ses pr�d�cesseurs, l'ind�pendance du Saint-Si�ge vis � vis de la maison Dante le mit au Purgatoire pour p�ch� d'avarice.