�v�que de Bologne. Le patriarche de Constantinople Acace fut en effet �t� excommuni� par le pape F�lix sous pr�texte de monophysisme; B�n�dictin � l'Abbaye de Cluny. Il n'informa pas Henri IV d'Allemagne (1056-1106), ni demanda son approbation. Henri II vint � Rome et fut couronn� empereur � Saint-Pierre en 1014. Tous les cardinaux Ce document a �t� retenu par l'histoire sous le nom de. �lu d�j� �g� et perclus de goutte, Le synode condamna la forme d'�lection de Gr�goire. La liste suivante provient de la liste officielle diffusée par le Vatican. alors qu'il �tait �v�que d'Anagni. apr�s la mort d'Otton III (996-1002) disparu sans laisser d'h�ritier. mort survenu � ses vingt-quatre ans. Les 'visites ad limina' des �v�ques se multipli�rent. On ne conna�t rien de ses ant�c�dents. A la mort de Pie XI, et alors que la 2me guerre mondiale mena�ait, il fut �lu pape le 2 mars 1939 au troisi�me scrutin au terme Ce concile condamna Nestorius de Constantinople (428-431), qui s'en prenait au titre populaire de '. �v�que de Florence, il fut �lu pape � Sienne gr�ce aux r�formateurs qui rest�rent fid�les au serment pr�t� � Etienne IX pr�s d'Anc�ne (Italie) le 20 novembre 1761, de parents nobles. Il sera le troisi�me pape romain du Grand Schisme d'Occident (1378-1417). Collabora avec Albert le Grand (1200-1280) et Thomas d'Aquin (1225-1274) dans la r�daction d'un Le pape eut � affronter son fils, Henri V (1106-1125), pour l'affaire des investitures. parvenir une liste de chr�tiens condamn�s aux mines de Sardaigne et les fit d�livrer. Il fut �lu au Latran. Il prit le nom de Sixte par �gard pour Sixte IV, franciscain comme lui. All Rights Reserved. Cultiv�; admir� par son �loquence. A la mort d'Albert 1er de Habsbourg en 1308, il accorda sa reconnaissance � Henri IV de Luxembourg (1308-1313) A son �lection, il s'en suivit un schisme en Occident qui dura 18 ans, avec quatre anti-papes. Il fut re�u � Paris ma�tre en th�ologie. La l�gitimit� de son �lection est contest�e et s'approchaient de Rome. Les clercs qui l'avaient �lu, priv�s de chef, reconnurent Boniface. Lin figure apr�s les deux Ap�tres dans le premier Canon de la messe. Pendant son r�gne s�vit la querelle sur Orig�ne, th�ologien grec du IIIe si�cle, aussi �minent que Il fonda lui-m�me en 1256 l'ordre des ermites de St-Augustin, en r�unissant plusieurs congr�gations Ce fut le deuxi�me pape � changer de nom, il s'appelait Octavien; le premier fut Jean II, qui se nommait Mercure. Apr�s de longs s�jours � Mantoue et � Florence, il ne fit son entr�e � Rome que le 28 septembre 1420. Paul II entretint d'excellentes relations aven l'empereur Fr�d�ric III (1440-1493) lequel ne put convaincre Le 6 mai a �t� r�serv� jusqu'� pr�sent pour la c�r�monie de prestation de serment des nouvelles recrues suisses. Il avait �t� l'un des l�gu�s du pape Agathon au VI Concile de Constantinople. Il entretint une correspondance avec saint C�saire d'Arles (502-541) au sujet de la pr�paration des candidats au sacerdoce. l'unanimit� au terme d'un conclave qui ne dura qu'un seul jour. ne lui permettait que jouer un r�le marginal. Gr�goire VI y Beno�t IX �taient encore en vie. A cause de l'ambiance cr��e autour de son personnage, Jean VIII se m�fia de lui comme d'un ambitieux aspirant � surtout que le macabre proc�s fait au d�funt pape Formose, voulu par Lambert de Spol�te bless� du fait A la mort d'Alexandre VII, qui n'avait pas la c�te dans la cour de France, Giulio Rospigliosi r�ussit le tour de Cardinal pr�tre de St-Marc. Il �tablit une imprimerie polyglotte au Vatican. et, ensuite, avec son successeur H�raclius (510-641). Il prot�gea des artistes, tels Palestrina, directeur de la Capella Giulia et Michel-Angel, peintre, sculpteur et issu d'une lign�e de riches marchands. Les disciples de M�thode partirent vers la Bulgarie, o� ils purent se montra critique � l'�gard des j�suites. Giacinto Bobo �tait l'un des deux cardinaux � �tre "incorruptibles" aux yeux de Thomas Becket (1118-1170). Anthime, monophysite, sur le si�ge de Constantinople. Il s'occupa de la reforme de l'�glise. Nonce en Suisse; puis au Portugal. A instigation d'Otton, ce pape promut le c�libat du clerg�, accorda de nouveaux privil�ges � Cluny Son talent de grand organisateur lui permit de rendre de grands services � l'empereur, puis � l'�glise. augustiniennes vers les nouveaux concepts aristot�liciens. En s'accommodant aux souhaits de la hi�rarchie germanique, Zu Unrecht wie wir finden! �tant pr�fet de Rome (572-574), il renon�a � sa charge pour se faire moine. (Italie) le 3 octobre 1705, fils d'un m�decin du village. ", Romain de naissance. � l'universit� Gr�gorienne et, une fois ordonn� pr�tre, � l'Acad�mie des Nobles Eccl�siastiques se pr�parant au service Il avait �t� tenu jusque l� en grande estime par tous ceux qui le virent agir dans la Curie et hors d'elle. A l'�gard du n�potisme de certains de ses pr�d�cesseurs, "les pauvres et les n�cessiteux sont mes neveux", Il fit b�tir une chapelle au Latran consacr�e aux martyrs dalmates. Geoffroy de Castiglione, n� � Milan; de famille aristocratique. Eus�be (260-340) pr�cise qu'il r�gna onze ans. Apr�s un conclave de pr�s de quatre mois, � cause des factions fran�aises et espagnoles, Giovanni Angelo Medici sauf qu'il �tait cardinal pr�tre de Saint-Th�odore. Il �tait r�put� lib�ral parce qu'il se montrait favorable aux aspirations nationales italiennes. Denys amor�a alors une r�organisation compl�te de l'�glise de Rome. Il fit transporter des reliques des catacombes aux �glises et chapelles, dont celles de Sainte P�tronille, ch�re aux Francs. Pris en tenaille dans la lutte que se livraient Charles V et Fran�ois 1er de France, le pape oeuvra pour la paix fr�re du duc Godefroid, comte de Toscane (1040-1096), en qui Henri III voyait un dangereux concurrent. d'administration. Otton I revient furieux � Rome, et dans un synode r�uni r�uni par lui, Justinien, � instances de l'�v�que o� le pape �tait exil�, le fit revenir � Rome. en Orient. Sauter à la navigation Sauter à la recherche. Ennemi des Borgia, il pr�f�ra se r�fugier en France apr�s l'�lection de Rodrigo Borgia, qui prit le nom d'Alexandre VI. Gr�ce � lui, il fut nomm� �v�que de Cervia, puis de Vicence. Archev�que de Bordeaux. Dans cette ligne, et sous le conseil de Denys le Petit, Jean fit adopter par l'Occident la date de P�ques Il accorda son pardon � Guillaume de Nogaret (1260-1313) qui avait os� mettre la main sur le pape d�funt. (+894), duc de Spol�te qui �tait devenu roi d'Italie en 889. Le terme de pape l'évêque de Rome, signifie chef élu de l'Église catholique romaine et chef temporel de l'État du Vatican. Secr�taire de Pie VII. le Calendrier Romain de 354. D�s son �lection, il fut attaqu� par la famille patricienne des Frangipani qui le mit en prison; de Henri III � Henri IV (1056-1106) qui n'avait que cinq ans. � la Curie romaine. Crescentius (+988), ma�tre tout-puissant de Rome. Trois mois apr�s son retour � Rome, le pape mourait. Ensuite, il fut gouverneur de Rome. Son plus c�l�bre manifeste est, Giuseppe Melchiore Sarto, n� pr�s � Riese, de Tr�vise (Italie) au Concile de Constance, d'apr�s lequelle le "concile g�n�ral est au-dessus du pape". et la promesse de faire de leur mieux pour obtenir la signature de S�verin favorable au 'monoth�lisme'. Excommunia et chassa de Rome Sylvestre. il ne pouvait reconna�tre un Concile r�uni par un anti-pape. Autocrate et passionn�, il se montra hostile � l'�gard d'une r�conciliation avec les luth�riens Il est mort � Pise. Par l'interm�diaire de Marcia, une chr�tienne qui jouissait de la confiance de l'empereur Commode, il lui fit Jean XV n'avait approuv� la d�position d'Arnoul. Au conclave, comme les autres cardinaux, il avait fait v�u de faire tout son possible pour mettre fin �tant donn� que la notion monarchique de la papaut� romaine est plus tardive, on ne peut que formuler de la pers�cution. Enclave des papes cotes du rhone - Die ausgezeichnetesten Enclave des papes cotes du rhone unter die Lupe genommen! A la mort de Jules II, �g� de 37 ans, il fut �lu pape rapidement et sans simonie. Henri V r�agit mettant en prison le pape; lequel y languit deux mois durant. F�te, le 1er mars. Pour succ�der Beno�t VII, Il renfor�a la positon des nonces et concentra le gouvernement des Ordres et des Congr�gations � Rome. En Orient, l'usurpateur Basilicos (475-476) permit au parti des monophysites, condamn�s par le Concile de Il a �t� enterr� pr�s de l'endroit de sa mort, � l'abbaye de Nonantule, � partir de laquelle son culte de saint Chalc�doine, de s'emparer des grands �v�ch�s. L�gu� en Scandinavie, o� il r�organisa l'�glise. Suspect� de trahison, le pape mourut en prison des blessures re�ues. F�te, le 10 mai. dans une de ses �glises que lorsque son successeur solidement install� le d�cida. Il s'effor�a d'amener les autres �glises � la pratique romaine de la c�l�bration de la f�te de P�ques. Il fut �lu comme pape de transition, en attendant que le fils de Marozia ait l'�ge pour devenir L�gat papal en Angleterre, en Espagne et en Fladres. Apr�s des �tudes � Montpellier et � Toulouse, il fit profession � l'abbaye b�n�dictine de St-Victor de Marseille. Le 7 juillet 1438, le clerg� fran�ais signa la "Pragmatique sanction" de Bourges laquelle Fit traduire au latin beaucoup de textes grecs. L'Orient vit le r�veil de l'iconoclasme avec L�on V (813-820). Giulio Rospigliosi, n� � Pistoia (Italie) le 27 janvier 1660, monophysite Th�odora. Il est mort � Tivoli. Travailla pour la reforme de l'�glise. Le manque de tact de Zosime �veilla une opposition consid�rable � Rome m�me. Il transforma sa maison familiale sur le mont Caelius en monast�re et fonda six autres monast�res avait renvoy� le g�n�ral Narses, exarque (vice-roi) en Italie. Cr�� cardinal �v�que de Sabine par Urbain IV. Il adressa aux autorit�s d'Angleterre cinq bulles condamnant 19 propositions extraites du r�formateur Jean Wycliffe Jacques Fournier, fran�ais, n� au sein d'une famille modeste reconnaissant Rome comme ', N� dans le territoire dit 'dei Marsi' l'abbaye de Bobbio dans les Apennins. Lambert Scannabecchi; n� � Fiagnano (Imola); de famille modeste. Il avait �t� moine. Son corps fut transf�r� � Saint-Pierre � Rome en f�vrier 1802. A la mort de Pie II, il fut �lu au premier tour � la surprise g�n�ral. Il joua un r�le actif dans le processus qui culminera dans la restauration imp�riale en 962. ma�tresse toute-puissante de Rome. Catherine de Sienne resta fid�le a Urbain VI; Celui-ci vint aussi � Rome, o� il mourut octog�naire en 573/574. Fid�le � Vigile, il eut � subir les m�mes vexations et souffrances. Il pr�para le 2e Concile de Lyon (1274) et y prit une part importante. qui tentaient de faire de la doctrine chr�tienne un monoth�isme � moiti� rationaliste, acceptable par tous, fille de Rodolphe d'Habsbourg, avec Charles Martel (1271-1295), petit-fils de Charles d'Anjou. Il d�fendit M�thode, ap�tre des Slaves, vis-�-vis du clerg� germanique. Il ne fut ordonn� pr�tre qu'en 1700. aura tr�s vite un grand rayonnement sur toute l'Europe. Et on reconnut une place privil�gi�e � Rome dans la sauvegarde de la foi. L'empereur Constant II (641-668) voyant que le 'monoth�lisme' ne faisait qu'accro�tre les divisions dans l'empire de Bernard de Clairvaux (1190-1153) toujours plus influent. Son enthousiasme s'essouffla un peu lorsqu'il est devenu pape. Il a eu cependant une plus grande libert� d'action, ce qui lui permit de s'occuper des affaires internationales. Adrien avait �t� �duqu� par sa m�re veuve chez les, Jules de M�dicis, n� � Florence (Italie), fils b�tard Le pape eut � souffrir de cette invasion. Rodolphe III de Bourgogne et Knud d'Angleterre et du Danemark. Il envoya des franciscains aux Balkans et au Moyen Orient. En 1001, Sylvestre envoya � Etienne I, roi d'Hongrie, la c�l�bre couronne royale, laquelle, presque un mill�naire plus J�rusalem fut prise par la premi�re Croisade (15 juillet 1099). par un souverain tributaire du Saint-Si�ge en Sicile et �carter d'une fois pour toutes d'Italie les pr�tentions Docterur en th�ologie en 1904. Il n'avait ni la force de caract�re ni l'ascendant de son pr�d�cesseur, Nicolas 1er. Cette tentative du pape d'aboutir � une r�conciliation avec l'Orient fut mal interpr�t�e par un certain nombre La c�r�monie eut lieu � Reims en octobre 816. La mort du pape et du dictateur Crescentius au cours de la m�me semaine (12 - 18 mai 1012) fait penser qu'ils Paul Scolari; issu d'une riche famille romaine, Son �lection comme pape fut facilit�e par des pots de vin et de promesses, initiant ainsi une s�rie de pontificats Renaissance avec l'�glise. aupr�s de l'�glise des Saints Tiburce et Val�rien. Giacinto Bobo; romain; de famille noble. Sinibaldo Fieschi, n� � G�nes; Il appuya les Crescentii, famille qui prenait force en Rome. avec les Normands du sud de l'Italie. Les accusateurs du pape sont condamn�s � mort; graci�s et bannis de Rome. Son r�gne vit le d�but de la Guerre de Trente Ans en Allemagne (1618-1648). Son �lection-surprise pour succ�der � Nicolas V fut le r�sultat d'un compromis, son grand �ge Mais les relations se d�grad�rent rapidement. le collaborateur Coscia et ses adjoints qui furent trop heureux de s'�chapper la vie sauve Dans ce but, il cr�a les "d�mes turques"; tr�s impopulaires en Allemagne, et surtout en France. que Formose avait choisi empereur le germanique Arnoul (896-899) � sa place, fut pr�sid� par Etienne En octobre 1622, le pape �leva Paris au rang de si�ge m�tropolitain et fit Richelieu cardinal (1585-1642). Fils d'un comte alsacien, apparent� � la famille imp�riale, son nom �tait Bruno. Pour leur part, les partisans du pape Gr�goire VII ne l'aimaient pas non plus, car il ne faisait pas partie D'�ge avanc� et malade � son �lection, au point qu'il ne pouvait plus proc�der aux fonctions courantes, telles que Il fut le dernier des papes fran�ais. Il se montra trop complaisant avec Conrad II � plusieurs reprises. Agapet mourut � Constantinople, o� il avait �t� envoy� par Th�odat, dernier roi ostrogoth d'Italie (534-536) Il jouissait de la confiance du s�nat du peuple, et a pu r�sider � Rome, sans �tre inqui�t�, � diff�rence de ses pr�d�cesseurs. Pendant son r�gne, il cr�a six cardinaux. Le schisme Orient / Occident date conventionnellement de cet �v�nement. La solution pour la Sicile, qui se r�v�lera plus tard fatidique, consista en offrir la couronne � Charles d'Anjou mais celui-ci refusa. Ainsi naissait le �rudit lui-m�me, il fournit des bourses � des centaines d'�tudiants pauvres. Le 15 f�vrier 1798, le g�n�ral Louis Berthier entra � Rome, proclama la r�publique romaine et la d�position Fut re�u docteur en droit au Collegium Romanum (Universit� Gr�gorienne) et entreprit une carri�re juridique � la Curie. Gr�ce surtout � la richesse de sa famille, il embellit Rome. Premier pape � faire du palais Vatican si�ge papal. �tait essentiellement religieuse et qui souhaitait une rupture avec la ligne "lib�rale" de Consalvi avec un retour Innocent regagna alors l'Italie envers les artistes et les savants. Il commanda � ce dernier peu avant sa mort le, Alexandre Farn�se, n� � Canino, descendant d'une Urbain put rentrer d�finitivement � Rome en 1093. Son fils Henri VI (1191-1197) est en voyage � Rome pour se faire couronner empereur, Quand Pie VI tenta en 1786 d'�tablir une nonciature � Munich, les archev�ques allemands lui firent savoir que il les dispersa dans d'autres monast�res afin qu'ils se convertissent a la foi de Chalc�doine, et mit d'autres moines, Biblioth�caire � l'Ambrosienne de Milan. qui�tiste espagnol, auteur d'un. roi de Sicile et la puissante famille romaine des Pierleoni. Romain. germanique (gothe), quoique n� � Rome. Au conclave d'ao�t 1492, il avait refus� avec col�re de vendre son suffrage au Borgia.