On passe un très bon moment avec ce superbe trio d'acteurs très convaincants . Antoine de Maximy, Alice Pol, Max Boublil, De Lire ses 1 685 critiques, Suivre son activité Ex. Hunger Games 4 sur C8 : David Hallyday se cache dans le film ! Toujours à défendre le cinéma français, j'aime particulièrement faire découvrir les films à petites sorties mais à portée universelle. Les qualités de The Banker sont pourtant indéniables, permettant de faire rentrer l’oeuvre dans la catégorie des grands films militants contre la ségrégation raciale, à l’instar Green Book : Sur les routes du Sud. Apple a frapper fort très fort, en espèrent que ce film voit le jour autre part que sur Apple TV +. Jeux concours | ©AlloCiné, Retrouvez tous les horaires et infos de votre cinéma sur le numéro AlloCiné : 0 892 892 892 (0,34€/minute). Quand on voit ce qu’ils font, je dis chapeau. Lire ses 1 685 critiques, Suivre son activité Les acteurs principaux comme secondaires sont extrêmement convaincants et jouent juste, emmenant le spectateur dans cette course folle de l'ascension immobilière. Malgré quelques séquences manquant de rythme, le global laisse au spectateur le doux goût de la réflexion sur certains maux, toujours d'actualité, de notre société. The Banker // De George Nolfi. ©AlloCiné, Retrouvez tous les horaires et infos de votre cinéma sur le numéro AlloCiné : 0 892 892 892 (0,34€/minute). Franchement très bon film, les acteurs sont excellents le scénario intéressant. A recommander !! Ces investisseurs vont même jusqu’à prendre le contrôle de plusieurs banques, permettant d’accorder des crédits aux personnes de couleurs afin que ces derniers accèdent à la propriété. Netflix : 5 films à ne pas rater cet automne 2020, The Dark Knight Rises : une scène jugée trop violente a été coupée au montage. Recrutement | Mais quand vous racontez l'histoire, vous devez la rendre suffisamment intéressante pour vous faire penser que je suis content de l'avoir vue et en même temps assez divertissante pour vous intéresser. Pour le coup on ne voit aucune différence entre un film dédié au cinéma et au streaming tant il est léché esthétiquement et phoniquement. Jean-Paul Rouve, Djibril Vancoppenolle, Dayla De Medina, Avec Réalisé par George Nolfi, ce film, sur des entrepreneurs noirs américains durant la ségrégation, vaut pourtant amplement le coup d’oeil. La richesse des personnages, et ce qu’ils ont vécu aide à rendre ce récit fantastique. CGU | Un très bon film tiré d'une histoire vraie. Lire ses 901 critiques, Suivre son activité Regardez-le simplement avec un esprit ouvert puis jugez. CRITIQUES FILMS / TELEFILMS / DOCUMENTAIRES, ♥ Critique / « Chavirer » (2020) de Lola Lafon : dans les eaux troubles de la honte, Critique / « Le tailleur de Relizane » (2020) de Olivia Elkaim, Critique / « Patagonie route 203 » (2020) d’Eduardo Fernando Varela, Critique / « Mississippi solo  » (2020) d’Eddy L. Harris, Critique / « Fille » (2020) de Camille Laurens, Critique / « Les bons garçons » (2020) de Pierre Adrian, Critique / « Les autres américains » (2020) : roman polyphonique pour Laila Lalami, Critique / « Héritage » (2020) de Miguel Bonnefoy, Critique / « Nature Humaine » (2020) de Serge Joncour, Critique / « Vladivostock Circus » (2020) d’Elisa Shua Dusapin, Critique / « Qui sème le vent » (2020) de Marieke Lucas Rijneveld, Critique / « Arène » (2020) de Négar Djavadi, TELEVISION / SVoD : Avis, critiques, interviews, tournages, Critique / « Éléonore » (2020) : histoires de famille, « Les Chatouilles » sur OCS : d’après une terrible histoire vraie, ACTION ENFANCE fait son cinéma : rencontre avec Michel Hazanavicius et Maurice Barthélémy, [CRITIQUE] « Paco de Lucía, légende du flamenco » (2014) : Un père vu par son fils, [CRITIQUE DVD] « The Tribe » (2014), retour sur un parti pris de mise en scène radical, [DVD] « My Soul to Take » (2010) de/by Wes Craven, Les Films du Mois, Mars 2011 / Films of the Month, March 2011 – 5/5, CINEMA: Les Films du Mois, Mars 2011/Films of the Month, March 2011 – 4/5, British Animation Awards 2010, les meilleurs films d’école (2/3), César 2010 : Jacques Audiard, prophète en son pays, [CRITIQUE] « Les Chats persans » (2009), plongée dans la musique underground iranienne, Interview / Charlotte Rampling pour le doublage de la série « Kidnapping », En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées, Critique / "Avis de tempête" (2020) avec Blandine Bellavoir et Lannik Gautry, Critique & Interviews / "Ronde de nuit" (2018) d'Isabelle Czajka, Concours / "L’Odyssée de Choum" : gagnez des DVD du film, Asaf Avidan : nouvel album en 2020 et tournée en 2021, Critique / "Boutchou" (2019) : une guerre de grands-parents peu ambitieuse, « Big Little Lies » sur TF1 et en streaming/replay, « The Resident » saison 3 sur Warner TV et en replay à partir du 1er septembre, « Profilage » sur TF1 et en streaming/replay, « Alice et le maire » sur Canal+ et en streaming/replay, « Trop jeune pour moi » en streaming/replay sur TF1, « Big Little Lies » en streaming/replay sur OCS, « Tout contre elle » sur ARTE en septembre et en streaming/replay, « Hartley, cœurs à vif » saisons 1 à 7 sur MYTF1, « I Feel Good » en streaming/replay sur OCS, « Grand Hôtel » sur TF1 et en streaming/replay, « Amours à mort » en streaming/replay sur France 3, « Maléfique : Le Pouvoir du Mal » en streaming/replay sur Canal+, « Les Frères Sisters » en streaming/replay sur OCS, « Alex Hugo » sur France 2 et en streaming/replay, Le Concert de Paris 2020 sur France 2, sur France Inter et en streaming/replay, « The Resident » sur TF1 et en streaming/replay, « Michel Audiard – J’parle pas aux cons, ça les instruit » sur Histoire TV en septembre et en octobre, « The Third Day » sur OCS et en streaming/replay, « Adieu Monsieur Haffmann » sur France 5 et en streaming/replay, « Candice Renoir » sur France 2 et en streaming/replay, « Imposture » sur 13ème Rue en septembre et octobre. Ce film est excellent, de super acteurs, l’histoire est génial. Quels films et séries voir cette semaine sur Altice/SFR, YouTube, Apple TV ? Données Personnelles | Dans une Amérique où les Noirs sont encore marginalisés, deux entrepreneurs afro-américains tentent de se faire une place et un nom. Lire ses 1 621 critiques, de 38 abonnés 3/5, Biopic de qualité..... 3 étoiles et demie. C'est pas un grand film qui marquera l'histoire du cinéma, mais un bon petit film qui nous distrait bien et nous fait passer un bon moment. The Banker a donc tout d’un film nécessaire, brillant par sa narration et magnifiquement interprété. Excellent film superbement bien interprété le casting est parfait le duo anthony mackie et samuel l jackson est superbe à regarder absolument tiré d'une réelle histoire c'est un très bon film. Tirés de faits réels, on sera vite happé par cette histoire admirablement réalisé dans un contexte fidèle des années 50/60 avec son racisme national, (propre à l'Histoire des États-Unis d'ailleurs) . Richard Minier, Edouard Salier, De La firme a la pomme tient en tous cas avec ce long métrage une première petite pépite pour enrichir son catalogue. Film coups de poing, voici une petite perle, une bonne surprise. Quand c’est bien abordé, cela peut faire des films magnifiques à l’image de l’Oscarisé 2019, GREEN BOOK : SUR LES ROUTES DU SUD. Gagarine, The Nest, Falling, Suivre son activité Un superbe coup joué par Apple TV+ car ce biopic est excellent. John David Washington, Robert Pattinson, Elizabeth Debicki, Par les membres ayant fait le plus de critiques, Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs, Les meilleurs films de tous les temps selon la presse, La Femme qui s’est enfuie Bande-annonce VO, Exhibition On Screen: Frida Kahlo Bande-annonce VF. Lire ses 610 critiques, Suivre son activité Vincent Lindon, François Damiens, Contact | Tres bon film et bien filmé,bonne intrigue qui tient en haleine,on peut voir qu'en 1935 ou en 2020 pour les Blacks au States c'est toujours un peu la même histoire,ne marchez pas sur les plats de bande des blancs...Ou attendez vous à en tirer des conséquences fâcheuses... Les codes du film d'arnaque ou mafieux revisités dans le cadre "légal" de l'ascension financière de deux afro-américains des Etats-Unis, dans les années 60. Le duo décide de s’associer pour se lancer dans l’immobilier dans un Los Angeles dominé par une caste blanche de propriétaires. 41 abonnés Très bon film, superbe histoire. Un bon biopic d'individus luttant, avec leurs armes, contre un système que l'on peut qualifier sans peine (avec notre regard contemporain) de particulièrement scandaleux. 2 abonnés Les sorties cinéma du 30 septembre : Mon Cousin, L'Ordre moral, A cœur battant... La Femme qui s’est enfuie Bande-annonce VO. Laissez-nous un commentaire. The Social Dilemma sur Netflix : la face cachée des réseaux sociaux dans un documentaire glaçant, Expendables 3 sur TMC : "paresseux et gourmand", quand Stallone écartait Bruce Willis du casting. Personnellement, cela m’a pris aux tripes. Kiki Kirin, Haru Kuroki, Mikako Tabe, Avec Qui sommes-nous | Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Prodigieux, digne d'une réalisation à la Clint Eastwood, on ne voit pas passer les 2 h du film ! Recrutement | The Banker : critique du film de George Nolfi disponible sur Apple TV+ depuis le 21 mars 2020. Ex. Sur fond de scandale d’agressions, The Banker avait été repoussé par Apple de nombreuses fois (et il a failli ne pas sortir et rester dans les cartons de la firme à la pomme). Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. La bande originale composée par H. Scott Salinas est accompagnée de certaines chansons phares des années 60 comme Piddidle de Buzz Clifford, dont certaines interprétées par des grands artistes noir américains : A Childhood par Ray Charles ou la musique du générique de fin, A place in the sun de Stevie Wonder. Après son second rôle dans le MCU (même s’il va avoir sa propre série), il tient à merveille l’affiche. L’avis et la critique film de Bulles de Culture. Dans les années 60 malgré la discrimination raciale, comment essayer de construire aux etats-unis une société plus juste ? CGU | Avec On est loin du manque de didactisme d’un The Big Short : Le Casse du Siècle, où, malgré les fines explications de Margot Robbie nue dans sa baignoire, seuls des banquiers avertis pouvaient se vanter d’avoir véritablement tout compris à l’intrigue. Une distribution solide au service d'une histoire vraie, d'un message fort : où comment 2 noirs, en pleine période de ségrégation aux États Unis, rachètent des biens puis des banques pour permettre leurs accès aux noirs. Revue de presse | Données Personnelles | Le film tient également son attractivité grâce à un casting alléchant. Racisme, féminisme, ego, de nombreux thèmes sont traités avec justesse par un excellent casting emmené par Samuel L Jackson, excellent dans un rôle qui lui va à merveille, Anthony Mackie, Nicolas Hoult et Nia Long. Ce qui est plaisant dans The Banker est la capacité d’avoir construit un scénario didactique et compréhensible par tous, là où le système financier des baux locatifs dans l’Amérique des années 60 aurait pu en perdre plus d’un. Lire ses 24 critiques, Suivre son activité Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Lire ses 1 621 critiques, Suivre son activité